Souvenir d'un "casse-croûte" le 10 04 20

Certains les appellent les "casse-croûte".

Ce sont des vieux briscards plein d'histoires et de récits Homériques, des jeunes retraités qui viennent avec eux pour se remettre en jambes, des poètes, des philosophes, des convalescents.

Groupe hétéroclite dont les caractères distribués au hasard se complètent heureusement.

Ils font de temps en temps, au premier prétexte d'anniversaire qui se présente, des réunions où l'on partage le pain, le vin et la parole.

C'était donc le 12 janvier 2017.

Ils sont partis joyeux de Beaudinard dans un matin plus doux que les précédents. Une couche en moins sur le dos, ils avaient pris l'allure d'échauffement pour traverser Roquevaire et ses courants d'air, longer l'Huveaune jusqu'à Auriol.

Première difficulté "le mur de l'église" (notre Gramont à nous) qu'ils passèrent sans problème. Vers Moulin de Redon ils commençaient à être chauds.

Dans la Sambuc ils ressentirent le froid sur une route grasse avec les bas côtés enneigés. Dispersés par l'effort que demande la pente, chacun ruminant son "mantra", ils ne se laissèrent pas impressionner.

Sur le plateau de Nans, les versants gardaient des plaques de neige. Le cormier sans feuille ni fruit fut salué au passage. Dans Rougiers il y avait même la trace d'une congère (c'est vous dire !!!).

Au cercle de "la jeune république", Jaurés et Marianne regardèrent d'un air complice ces joyeux lurons déguster le sanglier en daube de notre ami Gilles.

Les divers breuvages qui accompagnaient le repas firent monter le ton des conversations. Parfois confus et Pagnolesque les propos mêlaient, histoires anciennes, blagues, appréciations des mets, élans philosophiques fumeux.

Le "joyeux anniversaire" fut chanté en coeur, les cris "on est pas bien là" jaillirent des poitrines.

Après photos de groupes, le retour fut rendu difficile par la digestion. Les "bavardeurs" du matin apaisés par la chaude ambiance et le côté roboratif du casse-croûte pédalaient en état de demi-sieste.

Retrouvant Beaudinard, une flambée de discussion sur un sujet épineux les anima encore un moment.

Puis chacun rentra chez lui pour ranger dans sa mémoire le souvenir du jour.

La sortie du confinement ... quand il se produira, ne nous permettra pas je le suppose de faire tout de suite des grandes réunions.

Mais ces temps là reviendront.

*Mantra" = formule rituelle que l'on répète en boucle dans certaines religions (hindouisme, bouddhisme ...).

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

André Cas.

Posts récents

Voir tout

Souvenir des confinés, Marcel B. 06/04/2020

Souvenirs, souvenirs........ En juillet 1955, après ma réussite au BEPC, ma grand-mère m'a offert mon premier vélo de « course » et quel vélo !!! un Louison Bobet 3 plateaux, 4 pignons soit 12 vitesse

© 2023 Vélo Club Excelsior Marseille (VCEM). Proudly created with Wix.com

Mentions légales

  • reJK2ssM_400x400
  • Marseille
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • FFVELO_logo_CMJN
  • Annotation 2020-04-18 204437
  • téléchargement
  • cycles-tinazzi-logo

Nombre de visiteurs